Les différents types de centrales

Mais au fait comment ça fonctionnent un barrage ?

Toutes les centrales hydrauliques fonctionnent selon un même principe : elles utilisent la force de l’eau qui coule.

La quantité d’énergie produite dépend soit de la hauteur d’eau, soit du débit disponible, soit des deux à la fois:


- L’eau accumulée derrière un barrage de montagne possède beaucoup d’énergie (énergie de position) car elle tombe de très haut sur les turbines placées dans la vallée.

 

L’eau turbinée sur un grand fleuve ne tombe pas d’aussi haut, mais son débit (la quantité d’eau qui passe) est très important.


 

 

Il y a trois types de centrales hydrauliques: les centrales au fil de l’eau (comme Vogelgrun sur le Rhin), les centrales à accumulation (dont les grands barrages sont le meilleur exemple) et les usines de pompage-turbinage (qui font remonter l’eau à leur point de départ après son passage dans les turbines).


 

Enfin, on peut également classer les ouvrages en fonction de leur hauteur de chute, c'est-à-dire la différence d'altitude entre le miroir théorique du réservoir plein et la turbine. Cette hauteur de chute détermine notablement les types de turbines utilisées.

On distingue ainsi :

 

- les hautes chutes (> 200 m)

- les moyennes chutes (entre 50 et 200 m)

- les basses chutes (< 50 m)