Les aménagements

Il y a différentes façons d’amener l’eau venant de l’ouvrage aux turbines.

 

Les conduites forcées

Conduite forcée une longueur de 1000 ml, un diamètre nominal de 2700 mm et une pression nominale de 50 bars.
Conduite forcée une longueur de 1000 ml, un diamètre nominal de 2700 mm et une pression nominale de 50 bars.

- les conduites forcées, ce sont de gros tuyaux en acier, très solidement arrimé à la montagne, leurs diamètres sont étudiés de façon à diminuer les pertes de charge. En effet les pertes de charge augmentent lorsque les diamètres des tuyaux diminuent et lorsque le débit augmente.

 

Schéma d'une vanne de conduite forcée
Schéma d'une vanne de conduite forcée

Avant d'éviter les coups de bélier qui peuvent détruire complètement les conduites forcées, on place des cheminées d'équilibre en amont de la conduite. Sans cela le moindre grand coup de bélier désintègre la canalisation, la centrale et les alentours.

 

Les galeries souterraines

Une gallerie souterraine Hydroweb
Une gallerie souterraine Hydroweb

Une deuxième solution consiste à creuser dans la roche une galerie souterraine dans la roche que l’on recouvrira accessoirement de béton afin de la consolider. Ces dernières s’utilisent sur des pentes moins raides que les conduites forcées. 

 

Les canaux d'amené

Canal dans la vallée de la Romanche
Canal dans la vallée de la Romanche

Pour les barrages à dénivelé très faible ou nul comme les centrales au fil de l’eau on utilise un canal d’amené. On peut ainsi faire passer un gros débit avec un faible dénivelé.

 

La centrale de Vogelgrun sur le Rhin
La centrale de Vogelgrun sur le Rhin

C'est par exemple le cas pour les centrales sur le Rhin.